L’orgue de l’église Notre Dame Auxiliatrice d’Auxelles-Haut

“ Instrument en kit de Jean Bourgarel ”

L’orgue est installé sur le dallage, perpendiculairement à l’autel Saint-Joseph dans la nef de droite. Conçu à l’origine pour un appartement des années 1960 (2,50 mètres sous plafond), l’instrument a le même encombrement au sol qu’un piano droit (pédalier débrayable). Les tuyaux les plus grands, tous postés, sont placés en répartition diatonique à la périphérie du double sommier chromatique. L’instrument, à traction mécanique en éventail, a deux claviers, un pédalier et comporte quatre jeux.

Historique

Construit en 1975

Eglise Notre Dame Auxiliatrice d’Auxelles-Haut

Cet orgue positif conçu par le facteur Jean Bourgarel, a vu son premier achèvement en 1975 par Raymond Jeggy, qui l’a agrandi et perfectionné, avant de le céder à la paroisse d’Auxelles-Haut en août 2004 en remplacement d’un harmonium Alexandre.

Jean Bourgarel, après s’être formé et avoir travaillé chez le facteur d’orgues parisien Victor Gonzales  à partir de 1953, vient s’installer dans le Jura en 1960 pour collaborer avec le facteur d’orgue Philippe Hartmann. Jean Bourgarel se définit comme appartenant à la « génération qui a oeuvré au retournement de la facture d'orgues vers le classicisme ». Il s’est rendu célèbre par sa série d’instruments en kit auquel appartient le présent orgue.

Clavier I

56 notes 2 jeux
Prestant 4’ en étain 80 % et en sipo
Cymbale 1’ en étain 100 %

Clavier II

56 notes 2 Jeux
Bourdon de 8’ en sipo (toujours actif)
Doublette de 2’ en étain 100 %.
Un accouplement II/I permet la liaison entre les claviers.

Pédalier

30 notes en tirasse des claviers I et II.
Basse (sommier installé non doté de tuyaux)