L'orgue de l'église Saint-Martin de Morvillars

“ Deux claviers de 56 notes et un pédalier de 30 notes ”

L’instrument est en tribune, au revers du portail occidental. Le buffet est en chêne de style néo-roman. La façade d’origine est en étain. La console indépendante tournée vers l’autel comporte deux claviers de 56 notes et un pédalier de 30 notes. La traction est mécanique.

Historique

Construit en 1894

Eglise Saint-Martin de Morvillars

Un devis est présenté le 24 janvier 1894 par le facteur d'orgues J. Merklin et Cie pour la construction d'un orgue. Le début des travaux est fixé à février 1894 et l'instrument est inauguré le 28 octobre de la même année. L'inauguration est présidée par Monseigneur Motschi, abbé mitré des bénédictins de Delle.

L'orgue est tenu par l'abbé Maître, professeur à Dijon et le R.P. Célestin, prieur du monastère des bénédictins de Delle. La chorale est sous la direction du frère Eugène. Pour l'inauguration, l'abbé Madeux, curé de Morvillars et le conseil de fabrique invitent   tous les paroissiens. En 1947, inversion des deux jeux d'anches : la trompette jugée trop puissante est transférée dans le récit expressif et sera remplacée par le basson-hautbois. En 1984, Raymond Dominique, d'Autrechêne, effectue un dépoussiérage.

Grand orgue

56 notes – 7 jeux		
Bourdon 16'
Montre 8'	Gambe 8'
Bourdon 8'
Salicional 8'
Prestant 4'
Octavin 2'
Basson-Hautbois 8' (jeu de combinaison)

Récit expressif

56 notes – 5 jeux
Flûte traversière 8' (harmonique)
Voix céleste 8'
Flûte octaviante 4'
Trompette 8' (jeu de combinaison)	

Pédalier

30 notes – 2 jeux
Soubasse 16' (Bourdon 16' GO)
Octave basse 8' (Montre 8' GO)